La France "gravement préoccupée" par les violences à Alep

le
3
    PARIS, 28 novembre (Reuters) - La France a exprimé lundi sa 
profonde préoccupation face à la situation à Alep où l'armée 
régulière syrienne et ses alliés se sont emparés d'une partie du 
quartier Est de la ville tenu par les rebelles.      
    Paris est "gravement préoccupée" par les violences à Alep, 
consécutives à l'offensive massive du régime et de ses 
soutiens", a déclaré un porte-parole du Quai d'Orsay lors d'un 
point de presse. 
    "Ces dernières heures, ces violences ont coûté la vie à de 
nombreux civils et poussé à la fuite des milliers d'habitants de 
la ville", a-t-il ajouté.  
 
 (Marine Pennetier, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a une semaine

    Ils appellent rebelles les terroristes soutenus par les USA et leurs vassaux.

  • pierry5 il y a une semaine

    A l'époque il fallait faire faire plier les japonais, alors on se souviendra de Nagasaki et Hiroshima !!

  • Berg690 il y a une semaine

    Le quai d'Orsay coule lamentablement ,mais où vont-ils s'arrêter?