La France gagnante en cas d'échec à Bruxelles

le
0
ANALYSE - En cas d'échec des négociations, la France garde intact le budget de la PAC, plusieurs rabais auxquels elle contribue tomberaient, à l'exception du chèque britannique. » Budget européen : Hollande limite les dégats sur la PAC

De notre envoyé spécial à Bruxelles,

La sérénité apparente de François Hollande n'est pas feinte. C'est son caractère, même lorsque les négociations sont âpres, comme en ce moment au Conseil européen: les 27 Etats membres doivent se mettre d'accord à l'unanimité sur le budget 2014 -2020 de l'Union et plus précisément sur les économies à réaliser. Mais en cas d'échec, la France ne sera pas la plus pénalisée. C'est ce qui facilite aussi la négociation du chef de l'Etat.

L'Europe «en reviendrait au budget précédent», a rappelé François Hollande, lors d'une conférence de presse dans la nuit de jeudi à vendredi. La Politique agricole commune (PAC) ne serait pas réduite, les «chèques» dont bénéficient certa...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant