La France frappe un fief de Daech dans le nord de la Syrie

le
3

(Actualisé avec détails, contexte) PARIS, 15 novembre (Reuters) - Des chasseurs-bombardiers français ont lancé dimanche soir leur raid le plus massif jusqu'ici en Syrie, visant Rakka, bastion de l'Etat islamique dans le nord du pays, deux jours après les attaques terroristes coordonnées qui ont fait plus de 130 morts à Paris. Le raid, mené à 19h50 et 20h25, a impliqué 12 avions français, dont 10 avions de chasse, et 20 bombes ont été larguées, a annoncé le ministère de la Défense. L'opération, conduite en coordination avec les forces américaines et lancée simultanément à partir des Emirats arabes unis et de la Jordanie, visait deux sites tenus par Daech à Rakka. "Le premier objectif détruit était utilisé par Daech comme poste de commandement, centre de recrutement djihadiste et dépôt d'armes et de munitions, le deuxième objectif abritait un camp d'entraînement terroriste", a précisé le ministère dans un communiqué. L'Etat islamique a revendiqué samedi matin dans un communiqué la responsabilité des attaques de vendredi soir à Paris. ID:nL8N1390LE (Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SuRaCtA le dimanche 15 nov 2015 à 23:52

    Pour vivre en paix, l'état terroriste doit éradiqué de la surfasse de la planète, coûte que coute

  • vmcfb le dimanche 15 nov 2015 à 23:04

    Voilà qui va tout régler: on peut dormir tranquille..

  • milano12 le dimanche 15 nov 2015 à 23:03

    ENFIN n oubliez pas les raffineries