La France frappe les bastions islamistes au Mali

le
0
La résistance des djihadistes est plus forte que prévu. Plusieurs de leurs bases arrière ont été bombardées. Un premier soldat français a été tué.

Pour la quatrième journée consécutive, les raids aériens de l'armée française devaient se poursuivre ce lundi au Mali, pour «liquider» les groupes armés islamistes, dont l'avancée vers le sud du pays n'est pas «totalement empêchée», a reconnu dimanche le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. «Il y a des raids en permanence» contre les colonnes de pick-up, a déclaré M. Le Drian à la télévision. Depuis jeudi, les «terroristes» descendent «par deux voies», «la voie ouest et la voie est». À l'Est, a poursuivi le ministre, «les différentes interventions que nous avons menées, y compris d'ailleurs les forces maliennes, ont permis de bloquer la progression. Là, c'est arrêté». «Concernant la voie ouest, des combats se poursuivent, ce n'est pas fini. Une opération ne se mène pas en deux jours», assurait dimanche après-...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant