La France fera "tout" pour éviter un Grexit, déclare Valls

le , mis à jour à 17:04
4

PARIS, 8 juillet (Reuters) - La France refuse une sortie de la Grèce de la zone euro, qui serait un "aveu d'impuissance", et "fera tout" pour éviter cette issue, a déclaré mercredi le Premier ministre, Manuel Valls, lors d'un débat à l'Assemblée nationale sur la crise grecque. "Une sortie de la Grèce de la zone euro (...) serait un aveu d'impuissance", a-t-il déclaré, à quatre jours d'un sommet de la zone euro qui pourrait bien être la dernière chance de trouver une issue à cette crise. "Nous voulons que la Grèce reste dans la zone euro et la France fera tout pour ça", a-t-il ajouté, estimant que son départ serait un "symbole" pouvant mener à la "dislocation" de l'Europe. Le Premier ministre français a exhorté la Grèce à mener des réformes fiscales et de son système de retraite. Mais il a également plaidé pour qu'une "perspective claire" soit donnée à Athènes concernant le traitement de la dette grecque, un des points durs du bras de fer entre le gouvernement d'Alexis Tsipras et les autres pays de la zone euro. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le mercredi 8 juil 2015 à 17:11

    on paie déjà 450 millions d'intérêts par an pour l'argent que l'on a emprunté afin de le donner aux Grecs , cela ne lui suffit pas ?

  • M1310580 le mercredi 8 juil 2015 à 17:08

    Nous allons encore payer plus de taxes pour ça, elle vit toujours plus sur notre dos cette Europe technocratique !

  • mqsd le mercredi 8 juil 2015 à 16:59

    de quel droit il parle au nom de nousqu'on fasse aussi un referendumils n'ont aucun mandat du peuple français pour defendre cette position

  • M4661438 le mercredi 8 juil 2015 à 16:57

    qu'il s'occupe de nos 2087 milliards d'euros de dettes " avouées " au lieu de s'occuper des affaires des autres peuples !

Partenaires Taux