La France "fait tout" pour sauver Serge Atlaoui, dit Hollande

le , mis à jour à 00:15
0

BRUXELLES, 23 juin (Reuters) - La France "fait tout" pour sauver Serge Atlaoui, dont la condamnation à mort en Indonésie pour trafic de stupéfiants a été confirmée, a déclaré lundi soir François Hollande. La justice indonésienne a rejeté le dernier recours en grâce du Français, dont la peine ne sera pas exécutée avant la fin du ramadan. Son avocate a promis de continuer à explorer toutes les voies juridiques pour sauver son client de la peine capitale. "Nous savions qu'il y avait cette procédure, nous savions qu'elle était suspensive, et il y aura, si les avocats en décident, d'autres procédures qui seront ouvertes", a déclaré François Hollande à Bruxelles. La France "fait tout pour que Serge Atlaoui puisse rester en vie", a ajouté le président, qui s'exprimait devant la presse au terme d'un sommet extraordinaire des dirigeants de la zone euro. Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré dans un communiqué que les services de son ministère étaient "totalement mobilisés" sur cette affaire. Serge Atlaoui devait être exécuté fin avril en compagnie de huit autres condamnés à mort, dont sept ressortissants étrangers, mais un sursis lui avait été accordé in extremis. Agé de 51 ans, Serge Atlaoui clame son innocence. Ce soudeur de formation était venu en Indonésie en 2005 pour un chantier. Il dit avoir ignoré que l'usine où il travaillait cachait un laboratoire de fabrication d'ecstasy. (Elizabeth Pineau, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant