La France et la Belgique promettent de soutenir Dexia

le
0
Sans rentrer dans les détails, le ministre des Finances, François Baroin assure que les deux états actionnaires de la banque en grande difficulté lui apporteront un soutien «comme en 2008»

L'histoire est-elle sur le point de se répéter ? Comme en 2008, lorsque la Belgique, la France et le Luxembourg avaient apporté des garanties publiques à la banque Dexia, les gouvernements actionnaires promettent de soutenir la banque franco-belge qui risque d'être démantelée. «Les États belge et français répondront présents comme en 2008», a assuré le ministre français des Finances, François Baroin, en marge d'une réunion avec ses homologues européens à Luxembourg. Luc Frieden, ministre des Finances du Luxembourg, a également déclaré que son pays jouerait un rôle actif dans la restructuration de la banque.

Les gouvernements vont notamment chercher à soutenir l'activité des dépôts en Belgique «par une garantie de ces dépôts». Concernant l'activité des prêts aux collectivités locales, qui représente environ 80 milliards d'euros d'actifs, François Baroin assure que «quoi qu'il arrive, nous mettons en place une solution rapide et efficace qui garantira

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant