La France et l'Europe n'ont pas encore assez pris le virage du numérique, selon une étude

le
0
La France et l'Europe n'ont pas encore assez pris le virage du numérique, selon une étude
La France et l'Europe n'ont pas encore assez pris le virage du numérique, selon une étude

La France et l'Europe n'ont pas encore suffisamment pris le virage du numérique et doivent accentuer leurs efforts pour ne pas se faire distancer par les Etats-Unis et la Chine, souligne une étude de France Stratégie, à paraître jeudi. La France dispose d'atouts (infrastructures, ingénieurs, pénétration des usages dans la population), "mais se positionne dans le dernier tiers de l'Europe des Quinze pour le développement numérique", note l'étude, citant un indice de l'Union européenne.Dans leur quotidien les Français "ont bien intégré ces nouveaux outils" du numérique. En moins d'une décennie, "ils ont rattrapé leur retard puisque 83% d'entre eux utilisent internet, ce qui les place dans la moyenne des pays développés", relève l'organisme d'expertise auprès du Premier ministre.Mais les entreprises ont pris du retard et investissent moins dans les compétences numériques de leurs employés que la moyenne européenne.En France "les outils numériques sont souvent perçus comme une contrainte plutôt que comme un facteur d'amélioration des conditions de travail", relève l'étude.Or, "sans un accent fort mis sur l'acquisition des compétences, que ce soit lors de la formation initiale ou continue, la France demeurera un pays essentiellement consommateur de numérique et non producteur", met en garde France Stratégie.L'Europe "présente un écosystème de start-ups dynamique", même si des acteurs de premier rang n'ont pas encore émergé. En France, la création du label French Tech "a permis de consolider l'écosystème et de le rendre visible". Elle fait ainsi partie des nations les plus représentées au salon du numérique mondial, le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, note l'étude.La France est aussi "en pointe" sur les réseaux dédiés aux objets connectés, portées par l'entreprise Sigfox et le consortium LoRa.Cependant l'Europe, tout comme la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant