La France et l?Europe dénoncent l?utilisation des sols au profit des agrocarburants

le
0

Commodesk - Le Commissariat général au développement durable, organisme français chargé de la politique nationale en matière de développement durable, a publié un article faisant état du bilan carbone des biocarburants.

Selon deux études réalisées par l'ADEME, citées dans l'article, ce bilan devrait prendre en compte les changements d'affectation des sols liés au développement des agrocarburants. Par « changement d'affectation des sols », le Commissariat général désigne l'utilisation des terres stockants du carbone (les pâturages, les forêts,...) ou destinées initialement aux produits alimentaires pour planter les cultures destinées à la production de biocarburants.

L'Union européenne a fixé un objectif de 10% d'énergie renouvelable dans le secteur des transports d'ici 2020. Dans ce cadre, elle mise sur l'utilisation des agrocarburants. L'ADEME et le Commissariat général au développement durable mettent l'accent sur les impacts directs et indirects de l'utilisation des sols et sur leur nécessaire prise en compte dans le bilan carbone.

Selon les études de l'ADEME, en France, le développement du biodiesel a entraîné une hausse de la production de colza et de tournesol au détriment des protéagineux (pois, lupin, soja...) et des jachères dont les surfaces ont été réduites de 100.000 hectares. Parallèlement les importations de colza ont tout de même augmenté.

En ce qui concerne le bioéthanol, produit à partir de la betterave, du blé et du maïs, l'ADEME a constaté une baisse des exportations françaises de sucre vers l'Afrique depuis le lancement de la politique européenne de développement des biocarburants.

Les conclusions du Commissariat général au développement durable, convergent avec l'avis de la Commission européenne qui préconise de lutter contre ces changements d'affectation des sols, d'inclure les émissions de gaz à effet de serre produites par ces changements dans les évaluations des biocarburants et de miser sur les biocarburants de seconde génération.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant