La France et l'Espagne sauvent le cinéma européen du marasme

le
0

STRASBOURG, 10 février (Reuters) - Les bons résultats du cinéma français et la spectaculaire inversion de tendance en Espagne permettent à la fréquentation des salles obscures d'afficher une timide progression de 0,6% en 2014 dans l'Union européenne, annonce mardi l'Observatoire européen de l'audiovisuel. La hausse est de 7,7% en France avec 208,4 millions d'entrées et de 13,6% en Espagne, (87,4 millions d'entrées), alors que le pays, sévèrement touché par la crise, avait connu en 2013 son plus bas niveau de fréquentation depuis plusieurs années (77 millions d'entrées). Néanmoins, "comme en 2013, deux tiers des marchés de l'UE ont enregistré une baisse de la fréquentation", indique l'observatoire, une émanation du Conseil de l'Europe. Les bons résultats français sont principalement le fait des productions nationales, "qui ont atteint leur plus haute part de marché en trente ans" (44%). Trois d'entre elles ont assuré les meilleures ventes de l'année : "Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ?", de Philippe De Chauveron, "Supercondriaque" de Dany Boon et "Lucy" de Luc Besson. (Gilbert Reilhac, édité par Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant