La France est entrée dans une «brève période de récession»

le
0
L'organisation internationale OCDE estime que la croissance de la France ne serait que de 0,3% en 2012 , loin de l'hypothèse du gouvernement qui est de 1%.

L'OCDE n'est pas tendre avec la France. Non seulement l'organisation internationale douche sévèrement les espoirs du gouvernement d'atteindre son hypothèse de croissance de 1% pour l'an prochain -elle a ramené sa prévision de 2,1% à 0,3% pour 2012, avant une reprise espérée à 1,4% en 2013. Pire, l'OCDE estime que l'Hexagone connaîtrait une récession «de faible ampleur» au quatrième trimestre 2011 et au premier trimestre 2012. De tous les instituts internationaux, c'est désormais elle qui a le regard le plus noir sur la conjoncture française.

Mais en plus, les experts du château de la Muette estiment que les efforts financiers annoncés dans les deux derniers plans de rigueur - de 11 et 7 milliards d'euros - par le gouvernement ne sont pas suffisants. «Compte tenu du ralentissement de l'activité économique et de la charge croissante de la dette», atteindre l'objectif d'un retour du déficit public à 4,5% du PIB en 2012 «exigera de nouvelles mesures de consolidatio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant