La France est en retard sur le commerce mobile

le
1
Les Internautes sont de plus en plus nombreux à réaliser leurs achats en ligne sur des tablettes et des smartphones. (Peter Bernik/shutterstock.com)
Les Internautes sont de plus en plus nombreux à réaliser leurs achats en ligne sur des tablettes et des smartphones. (Peter Bernik/shutterstock.com)

(Relaxnews) - D'après une étude du spécialiste de la promotion digitale RetailMeNot, les Français n'ont pas de stratégie suffisante pour le développement du commerce mobile. C'est pourtant un secteur porteur.

En France, près d'un achat sur cinq réalisé en ligne l'est à partir d'un téléphone ou d'une tablette. Le m-commerce, ou commerce mobile, n'est plus un secteur de niche. D'ailleurs le panier moyen d'un achat sur smartphone s'élève à 53 euros sur smartphone, et 58 euros sur tablette, contre seulement 65 euros sur PC.

Pourtant en Europe, seul 1 site de vente en ligne sur 4 possède une interface spécialement conçue pour la navigation mobile. La France se situe d'ailleurs tout en bas du classement. Pour près d'un Français sur deux, le chargement est trop lent et il est trop compliqué de rentrer ses données personnelles.

Les commerçants ont tout intérêt à développer à la fois une application de vente et une version optimisée de leur site, car l'enjeu financier est de taille. Le m-commerce possède la croissance la plus forte du marché internet, il pourrait représenter d'ici deux ans plus de la moitié des achats réalisés en ligne.

Les consommateurs attendent par ailleurs que leurs boutiques soient "mobile-friendly". C'est à dire que tout soit mis en place pour faciliter leur navigation et leurs dépenses. 48% des Français souhaitent par exemple recevoir des programmes de fidélité ou des bons d'achat sur leur téléphone.

Si des efforts étaient faits dans ce sens par les marchands, ils pourraient rapporter en France 6,6 milliards d'euros de recettes supplémentaires.

L'enquête a été réalisée auprès de 1300 marchands interrogés entre le 1 er avril et le 15 mai 2015,  et plus de 5400 consommateurs âgés de plus de 16 ans, entre le 1 er avril et le 8 mai 2015, du Canada, de France, d'Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et des Etats-Unis.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mercredi 8 juil 2015 à 10:54

    oui quand on voit le nombre de pas de porte à vendre ou vides ..on devrait faire plus ..? on va ressembler à Athènes ..