La France est de plus en plus gagnée par la mondialisation

le
0
L'Hexagone arrive en 14e place dans le classement d'Ernst & Young, largement devant les États-Unis et la Chine. Notre pays n'a cessé de s'ouvrir aux échanges de toute nature, gagnant sept places depuis 1995.

Les Français s'en méfient et ne l'aiment guère, mais leur pays est l'un des plus intégrés dans les circuits de la mondialisation. Pour établir son classement annuel présenté ce mardi à l'ouverture du Forum économique de Davos, le consultant Ernst & Young prend en compte cinq critères totalement objectifs: l'importance des échanges commerciaux dans l'activité économique (PIB), les flux de capitaux, les mouvements de main d'œuvre, les échanges technologiques et «l'intégration culturelle». Même ce dernier aspect fait l'objet de mesures quantitatives simples et incontestables, tels les échanges téléphoniques internationaux.

À quoi s'ajoutent les jugements qualitatifs de quelque 800 «global business leaders» (décideurs privés internationaux) - le...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant