La France envoie des renforts en Centrafrique

le
1

400 soldats viendront renforcer le contigent de l'opération «Sangaris», afin de soulager les unités sur place et faire face à la montée de l'insécurité dans le pays.

La France a décidé d'envoyer 400 hommes supplémentaires en ­Centrafrique, augmentation importante du volume de l'opération «Sangaris» que le pouvoir politique a pourtant tout fait pour éviter. La décision a été annoncée hier à l'issue d'un Conseil de défense restreint, et après le retour du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, de sa visite en RCA. Le président de la République a décidé de porter «temporai­rement à 2000 les effectifs militaires français déployés en Centrafrique», dit le communiqué de l'Élysée, «pour répondre à l'appel du secrétaire général de l'ONU», et «à la décision de l'Union européenne d'engager une opération militaire en Centrafrique.»

Ces renforts de 400 hommes comprennent une cinquantaine de gen­darmes, qui permettront de faire face à la nouvelle situation à Ba...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M566619 le samedi 15 fév 2014 à 18:29

    La communauté internationale (ONG, ONU,..) se réveille quand les musulmans sont menacés, mais a fermé lamentablement les yeux pendant plus d’un an sur les massacres génocidaires (plus de 100.000 chrétiens assassinés) d'une minorité musulmane venue du nord, appuyée par des mercenaires naz.islamistes tchadiens et soudanais. Et pendant plus d’un an, mutisme de notre lamentable dictature socialo islamo médiatique qui nous manipule…