La France entre en récession, doutes sur la   reprise

le
0
Le PIB a reculé au dernier trimestre 2012 et au premier trimestre 2013. Tous les voyants sont au rouge. Pierre Moscovici a fait valoir que cette récession, la première depuis début 2009, n'était «pas une surprise» et était «largement due à l'environnement de la zone euro».

La France est bel et bien entrée en récession au début de l'année. L'Insee a in­diqué ce mercredi qu'après avoir reculé de 0,2 % au quatrième trimestre 2012, l'activité avait de nouveau reculé de 0,2 % au ­premier trimestre 2013. Une mauvaise nouvelle, un an tout juste après l'entrée en fonction de François Hollande et alors que le chef de l'État était hier à Bruxelles pour défendre sa politique économique...

Mais cette récession n'est finalement pas une surprise - le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, l'a lui-même reconnu -, tant les indicateurs disponibles depuis le début de l'année demeuraient dans le rouge. Et, de fait, les chiffres de l'Insee montrent que tous les mot...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant