La France entre dans un «cycle de désendettement»

le
0
Nicolas Sarkozy a réaffirmé, jeudi soir à Toulon, que des efforts de tous les Français seront nécessaires.

Terminé, la «machine à fabriquer de la dette»! Un nouveau cycle économique attend désormais l'Hexagone et le monde développé: un «cycle de désendettement». Parce que Nicolas Sarkozy leur doit «la vérité», il n'a pas hésité jeudi, s'adressant aux Français, à redire que la crise n'est pas finie et à parler des efforts qu'elle implique «pour tous». Des efforts nécessaires si la France ne veut pas «perdre la maîtrise de son destin» et les citoyens « la maîtrise de leur avenir».

Prenant à témoin les Français pour les ériger eux-mêmes en gardiens du AAA - cette fameuse note attribuée par les agences de notation censée permettre de se financer aux meilleurs taux -, le chef de l'État a fustigé «la fuite en avant dans l'endettement». Elle doit cesser «parce que les prêteurs ne veulent plus prêter, parce que l'immense pyramide des dettes jusque-là dissimulée par la complexité et la sophistication de la finance globale apparaît aux yeux de tous comme

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant