La France emprunte moins cher qu'avant la perte du AAA

le
0
L'Agence France Trésor, qui gère la dette française, a émis 7,965 milliards d'euros à moyen terme avec des taux d'intérêt en baisse. En grande partie grâce à la stratégie généreuse de la Banque centrale européenne.

La perte du AAA n'a pas eu d'effets sur les conditions d'emprunt de la France ce jeudi. L'Agence France Trésor, qui gère la dette française, a émis 7,965 milliards d'euros d'obligations à moyen terme avec des taux moins élevés que fin 2011. La baisse est particulièrement marquée sur le taux pondéré à 5 ans, qui chute de plus d'un point, à 1,89% contre 2,82% en novembre dernier.

Les effets négatifs potentiels de la dégradation de la France par Standard & Poor's vendredi dernier ont été compensés par l'action de la Banque centrale européenne (BCE). La gardienne de la zone euro a prêté 489 milliards d'euros à trois ans aux banques fin 2011. «Cet afflux de liquidité a indirectement soutenu la demande de titres obligataires à échéance similaire (entre 1 à 5 ans). Au-delà de cette maturité (7 ou 10 ans), cela devient plus incertain», analyse Patrick Jacq, stratégiste taux chez BNP Paribas.

Autre facteur explicatif, la BCE a abaissé mercredi d'un point se

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant