La France émet 4,0 mds, dernière adjudication MT/LT de 2014

le
0

par Raoul Sachs PARIS, 4 décembre (Reuters) - L'Agence France Trésor a procédé jeudi à sa dernière adjudication de dette moyen et long terme de l'année, bénéficiant une fois encore de conditions de financement exceptionnellement avantageuse. L'AFT a émis 3,997 milliards d'euros d'obligations assimilables du Trésor (OAT) de maturité longue, soit le haut de son objectif annoncé (3,0 à 4,0 milliards d'euros). Elle a émis ainsi 2,075 milliards d'euros d'une ancienne OAT à 10 ans, la 1,75% mai 2023, au taux moyen de 0,76% contre 0,94% en octobre. Elle a également abondé de 1,332 milliard d'euros une autre ligne ancienne, la 6,0% octobre 2025, pour la première fois depuis mai 2012, au taux moyen de 1,11%. ID:nZYN27BU01 Le rendement de l'OAT de référence à 10 ans FR10YT=TWEB se situe ce jeudi à 1,027% après avoir touché lundi un nouveau plus bas historique de 0,957% sur le marché secondaire. Au 31 octobre, la durée de vie moyenne de la dette négociable de la France, dont l'encours s'élevait à plus de 1.500 milliards d'euros, s'établissait à 7 ans et 19 jours. Au 20 novembre, le taux moyen pondéré des émissions d'OAT de moyen/long terme se situait à 1,33%, un plus bas record. En décembre et en août, l'AFT se réserve traditionnellement la possibilité de procéder ou non, en fonction des besoins de financement de l'Etat et des conditions de marché, à une adjudication mensuelle unique pouvant combiner des OAT de long et moyen termes. En dehors de ces deux mois, où l'activité sur les marchés obligataires est faible, l'AFT procède, comme un métronome, à une adjudication d'OAT long terme chaque premier jeudi du mois et à deux adjudications, l'une d'OAT moyen terme l'autre de titres indexés sur l'inflation française (OATi) et/ou de la zone euro (OATei), le troisième jeudi de chaque mois. Depuis le début de l'année, l'AFT a émis près de 203 milliards d'euros de dette à moyen et long terme, en brut. Elle avait annoncé pour l'année un programme d'émission indicatif 2014 de 173 milliards d'euros nets des rachats. L'agence, chargée de la gestion de la dette de l'Etat, avait annoncé le 1er octobre lors de la présentation du projet de budget de la France pour 2015 qu'elle avait, au 30 septembre, racheté depuis le début de l'année 25,7 milliards d'euros de dette arrivant à échéance en 2015 et 2016. ID:nL6N0RW2BL Sous réserve de rachats réalisés depuis le 30 septembre et non rendus publics, et d'éventuelles soumissions non compétitives qui pourraient être servies vendredi, l'agence dispose d'une capacité de rachats supplémentaires de 4,3 milliards d'euros. En 2015, la France prévoit d'émettre 188 milliards d'euros (nets des rachats), soit 15 milliards de plus que cette année. Pour l'essentiel, ces levées de fonds serviront à rembourser 117,8 milliards d'euros de dette MT/LT émises au plus fort de la crise de 2008-2010, et à financer un déficit budgétaire prévu à 75,7 milliards d'euros. (Edité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux