La France, économiquement toujours convalescente

le
0

Plusieurs indicateurs contradictoires laissent à penser que, si le pire est bien derrière nous, nous ne sommes pas pour autant tirés d'affaire.

Difficile de retrouver ses petits, ce matin, parmi la salve d'indicateurs conjoncturels contradictoires publiés. Il y a d'abord matière à voir le verre à moitié plein, avec le baromètre mensuel économique de l'Acoss, qui n'est rien d'autre que la fédération des Ursaff. Souvent présenté comme un indicateur avancé de conjoncture, le crû de janvier est plutôt positif. Jugez par vous-mêmes: nombre de déclaration d'embauches de contrats de plus d'un mois (hors intérim) en hausse de 3.6 % en janvier et de 4.3 % sur trois mois ; déclarations d'embauches de plus d'un mois dans l'industrie en explosion de 7.2 % en janvier et de 5.9 % sur trois mois ; taux d'impayés des entreprises plutôt stables ; demande de délais des entreprises en baisse au 4ème trimestre, comme le nombre de procédures collectives dans le privé. Bref, tous c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant