La France doit respecter les règles budgétaires-Dijsselbloem

le
2

BRUXELLES, 24 février (Reuters) - La France doit respecter les règles budgétaires de l'Union européenne sinon elle risque de saper la crédibilité du système encadrant les dépenses des pays membres, a déclaré mardi Jeroen Dijsselbloem, président de l'Eurogroupe. "Je ne pense pas qu'il doive y avoir une différence de traitement entre grands et petits pays (...) Il est essentiel pour la crédibilité de l'ensemble du cadre budgétaire que la France s'engage à le respecter (...)", a-t-il devant le Parlement européen. "(...) La Commission a donné à la France (...) plus de temps pour examiner les chiffres mais aussi pour prendre davantage de mesures et pour faire davantage de propositions. La Commission les examinera d'abord puis nous fera un rapport au début du mois de mars." Selon le journal allemand Handelsblatt, la France veut repousser à 2018 l'objectif de ramener son déficit budgétaire à moins de 3% du PIB. (voir ID:nL5N0VX4BZ ) (Robin Emmott et Jan Strupczewski, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4837592 le mardi 24 fév 2015 à 13:03

    Tant que ce gouvernement n'aura pas mis fin au glissement annuel des salaires de fonctionnaires qui fait que la masse salariale augmente sans cesse ce sera impossible!Seule alternative : abolition des 35 heures retraites à 65 ans pour le secteur public et privé fin des régimes spéciaux. Le hic c'est qu'il faut du courage, mot inconnu de nos gouvernants de gauche et de de droite d'ailleurs.

  • KENTOF le mardi 24 fév 2015 à 12:40

    France Gréce idem

Partenaires Taux