La France disposée à reconnaître l'État palestinien

le
0
Le choix d'une reconnaissance unilatérale a déjà été fait par plusieurs pays d'Amérique latine, même si la communauté internationale s'est fixé comme objectif la création de l'État palestinien à l'automne. INTERVIEW - Mahmoud Abbas : « Israël va être isolé à l'ONU »

Au Proche-Orient, le statu quo n'est plus possible. C'est sur la base de ce constat que Nicolas Sarkozy a reçu jeudi le président palestinien, Mahmoud Abbas. Face au blocage persistant des négociations de paix, Paris a annoncé des «initiatives». On a aussi laissé entendre, côté français, qu'une réflexion active est en cours sur la reconnaissance de l'État palestinien, même en l'absence d'accord entre les deux parties.«La reconnaissance de l'Etat de Palestine est une option à laquelle nous réfléchissons actuellement avec nos partenaires européens, dans l'optique de créer un horizon politique à même de relancer le processus de paix», a ainsi déclaré Gérard Araud, ambassadeur de France à l'ONU.

Un premier pas devrait être franchi lors de la conférence des donateurs pour la Palestine, prévue en juin prochain à Paris, qui pourrait prendre une dimension politique. Une première conférence de ce type, en décembre 2007, également à Paris, avait permis le versem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant