La France détruit un centre de commandement de Daech en Irak

le
0
 (Actualisé avec ministère de la Défense à Paris) 
    WASHINGTON-PARIS, 24 novembre (Reuters) - Des avions de 
chasse Rafale partis du porte-avions Charles-de-Gaulle ont 
détruit mardi soir avec des chasseurs américains un centre de 
commandement de l'Etat islamique à Tal Afar, une ville située à 
l'ouest de Mossoul en Irak. 
    Il s'agissait d'"un centre de commandement et d'entraînement 
actif occupé par les combattants terroristes", précise le 
ministère français de la Défense dans un communiqué diffusé à 
Paris. 
    Le bombardement avait été annoncé à Washington par un haut 
responsable français en marge de la visite de François Hollande. 
    Le président français et son homologue américain, Barack 
Obama, sont convenus mardi d'intensifier les frappes contre 
l'EI. 
    Le raid, qui a débuté à 19h30 (heure française) et a duré 
près de cinq heures, a été mené par quatre Rafale avec des 
appareils de l'US Air Force qui ont largué au total vingt 
bombes, indique le ministère français de la Défense. 
    Les chasseurs stationnés sur le Charles-de-Gaulle, déployé 
en Méditerranée orientale à la suite des attentats du 13 
novembre à Paris, ont mené leurs première frappes lundi contre 
des positions de Daech en Irak. 
 
 (John Irish et Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant