La France demande l'arrêt des bombardements en Syrie

le
24
LA FRANCE DEMANDE L'ARRÊT DES BOMBARDEMENTS EN SYRIE
LA FRANCE DEMANDE L'ARRÊT DES BOMBARDEMENTS EN SYRIE

PARIS (Reuters) - La France est "très préoccupée" par le regain actuel des combats en Syrie et demande l'arrêt des bombardements par les forces du régime de Bachar al Assad de la poche d'Idlib, dans le nord-ouest du pays, et du secteur de la Ghouta, près de Damas, a déclaré vendredi la ministre de la Défense, Florence Parly.

"Ce qui est certain c'est que des bombardements très importants ont lieu", a-t-elle déclaré à France Inter. "Ces bombardements, nous appelons évidemment à leur arrêt. Cela a été demandé à plusieurs reprises, et nous appelons également à ce que des couloirs humanitaires puissent être ouverts parce que ce sont des populations civiles qui sont visées."

"Ce sont des combats qui sont inacceptables par leur violence et par leurs conséquences sur les populations", a-t-elle ajouté.

La région d'Idlib, frontalière avec la Turquie, et la Ghouta orientale sont tenues par des forces rebelles opposées au régime de Bachar al Assad.

"On sait aussi que les Turcs sont impliqués en ce moment dans la partie nord (de la Syrie)", a rappelé Florence Parly.

"La France a un objectif et un seul, qui est de lutter contre Daech et de finir, terminer ce combat contre Daech", a-t-elle ajouté. "Donc, tout ce qui vient perturber, divertir les uns et les autres de cet objectif est à bannir, est à proscrire."

(Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • m1234592 il y a 2 semaines

    décidément Parly devrait retourne au Centre Commercial et ne plus en sortir.

  • m1234592 il y a 2 semaines

    Si la France veut être utile il faut qu'elle demande aux rebelles djihadistes de se rendre et d'arrêter de se cacher au milieu de la population. nos gvts successifs intoxiqués par la propagande médiatique font la même erreur que les américains en Afghanistan pendant l'invasion soviétique.. Elle ferait mieux de faire stopper les combats et demander des élections mais cela le "rebelles" n'en veulent pas. On peut se demander pourquoi ...

  • miseric0 il y a 2 semaines

    quand les humanistes comme elle sortent du bois , c'est que leurs " supplétifs " sont aux abois ! total soutien à l' armée régulière syrienne pour éradiquer l'engeance qui a été constituée contre elle

  • miseric0 il y a 2 semaines

    cette bonne florence qui croit sans doute qu'il suffit de changer le nom d'une faction d'affreux pour les rendre fréquentables !! anciens " rebelles modérés " repeint en al nosra , puis camouflés en amis des K U R D E S ou d' erdogan , selon le cas

  • Berg690 il y a 2 semaines

    Mme Parly la France ne fait-elle pas partie de cette coalition internationale anti-Daech ?

  • Berg690 il y a 2 semaines

    Selon les estimations de l'ONG britannique Airwars, les bombardements de la coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis ont fait plus de 8.000 morts parmi les civils à Mossoul.

  • Berg690 il y a 2 semaines

    Bien que cette unité n’a pas été finalement officiellement constituée, ses combattants mêlent d’anciens jihadistes de Daesh aux anarchistes du YPG . La Coalition internationale anti-Daesh a alors pris la défense des anciens jihadistes de Daesh et des anarchistes du YPG, tuant plus d’une centaine de Syriens.

  • Berg690 il y a 2 semaines

    Le 7 février 2018, les mêmes tribus sunnites, assistées d’une milice chiite hazara, ont tenté de reprendre les installations gazières de Kasham, occupées par les combattants engagés par le Pentagone en vue de créer la Force de sécurité des frontières

  • Berg690 il y a 2 semaines

    Le 6 février 2018, des tribus bédouines fidèles à la République ont tenté de reprendre leur territoire occupé par les FDS (force supplétive des États-Unis composée de k.urdes indépendantistes). Elles ont bombardé leur campement situé à 500 mètres d’une base militaire US.

  • mcarre1 il y a 2 semaines

    Par contre, pour les bombardements de Raqqa et de Mossoul, la France n'y voyait pas d'objection. Ils n'ont aucune honte.