La France demande des garanties européennes sur la viande

le
0
LA FRANCE DEMANDE DES GARANTIES EUROPÉENNES SUR LA VIANDE
LA FRANCE DEMANDE DES GARANTIES EUROPÉENNES SUR LA VIANDE

PARIS (Reuters) - La France souhaite l'instauration d'un "agrément spécifique" à l'échelle européenne pour les traders de viande afin de prévenir des scandales tels que celui des lasagnes à la viande de cheval.

L'opacité des circuits commerciaux de l'industrie agroalimentaire a été mise en cause après la découverte au début de l'année dans plusieurs pays européens, dont la France, de plats cuisinés censément à base de boeuf qui contenaient en fait de la viande chevaline.

La société française Spanghero est au coeur de l'enquête internationale sur ce scandale sanitaire qui a notamment relevé des manipulations présumées de la part de traders européens.

"Nous devons mieux encadrer les activités des traders dont la profession avait été mise en lumière à l'occasion de cette crise de la viande de cheval", a déclaré mardi le ministre délégué français à l'Agroalimentaire, Guillaume Garot, lors d'un point de presse.

"Nous souhaitons que l'on puisse aboutir à un agrément spécifique (au niveau européen) pour ces traders", a-t-il dit.

Les ministres concernés ont organisé mardi à Paris une réunion avec les professionnels du secteur pour arrêter des mesures susceptibles d'améliorer la traçabilité de la viande, notamment du "minerai" utilisé dans les préparations culinaires.

Un "code qualité" pour le minerai, composé de résidus de viande bas de gamme, sera créé à la rentrée prochaine.

Sophie Louet, avec Sybille de La Hamaide, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant