La France demande à Israël d'annuler son projet à Jérusalem-Est

le
0

PARIS, 2 octobre (Reuters) - La France a appelé Israël jeudi à renoncer à son projet de nouvelle colonie de peuplement à Jérusalem-Est, se soignant aux critiques des Etats-Unis et de l'Allemagne à ce sujet. "Nous condamnons ... la décision des autorités israéliennes d'approuver la construction de 2.610 logements à Givat Hamatos", a déclaré Laurent Fabius dans un communiqué, en soulignant que ce serait la première nouvelle implantation israélienne à Jérusalem-Est "depuis plus de 15 ans". "Nous appelons instamment les autorités israéliennes à revenir sur cette décision", le ministre français des Affaires étrangères. Ces implantations, déclare le chef de la diplomatie française, menacent "la solution des deux Etats", c'est-à-dire l'existence d'un Etat palestinien indépendant à côté de l'Etat d'Israël. "On ne peut prétendre plaider pour une solution et dans le même mouvement agir contre celle-ci sans que des conséquences en soient tirées, notamment au sein de l'Union européenne", déclare le chef de la diplomatie française sans plus de précisions. Mercredi, le département d'Etat américain a déclaré que les informations selon lesquelles Israël avait relancé ses colonies de peuplement mettaient en question l'engagement de l'Etat juif pour la paix. (Leigh Thomas; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant