La France critique le projet de couloirs humanitaires à Alep

le
0
    PARIS, 29 juillet (Reuters) - La France a jugé vendredi que 
la création de couloirs humanitaires à Alep par le régime syrien 
et l'armée russe ne constituait pas une "réponse crédible" à la 
situation que connaît la deuxième ville de Syrie, dont les 
quartiers sous contrôle rebelle sont assiégés par les forces 
loyalistes.  
    "Le droit international humanitaire exige que l'aide puisse 
être acheminée de toute urgence", a estimé le porte-parole du 
ministère des Affaires étrangères.  
    "Dans ce contexte, l'hypothèse de 'couloirs humanitaires' 
qui consisteraient à demander aux habitants d'Alep de quitter la 
ville n'apporte pas une réponse crédible à la situation. Les 
habitants d'Alep doivent pouvoir rester chez eux en sécurité et 
bénéficier de toute l'aide dont ils ont besoin. Telle est la 
priorité", a-t-il ajouté.  
    Entre 250.000 et 300.000 habitants vivent dans les secteurs 
contrôlés par l'opposition au régime de Bachar al Assad, 
secteurs de facto assiégés par l'armée et ses alliées depuis la 
coupure de la route du Castello, le dernier grand axe de 
ravitaillement des insurgés, début juillet.     
 
 (Jean-Baptiste Vey et Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant