La France continue de détruire des emplois

le
14
Près de 17.000 postes ont été détruits au troisième trimestre, selon l'Insee, soit une baisse de 0,1 %. Seuls l'intérim et les services ont créé des emplois cet été.

Pas de miracle. Alors que la croissance recule, l'économie française continue de supprimer des emplois. Au troisième trimestre, 17.000 postes ont été détruits dans le secteur marchand, soit une baisse de 0,1%, selon les données publiées ce jeudi par l'Insee. Ces chiffres correspondent aux prévisions des économistes et sont légèrement meilleurs qu'au trimestre précédent (-34.600 emplois, soit -0,2%). Sur un an, la France a vu disparaître plus de 107.000 postes.

Si ces statistiques sont légèrement meilleures qu'au trimestre précédent, c'est grâce notamment à la bonne résistance de l'intérim, qui a créé 4800 postes entre juillet et septembre, soit + 0,9%. De quoi effacer la baisse du trimestre précédent (-4300 postes). Hors intérim, l'emploi marchand, c'est-à-dire hors secteur public, diminue ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • V.BENACE le jeudi 14 nov 2013 à 14:29

    Si 60% des biens de consommation sont importés, c'est bien parce que la Chine utilise l'arme monétaire contre nous. Les 30 glorieuses ont connu un fort dérapage du franc.Il est facile de rendre les exportateurs de poulet bretons compétitifs avec une hausse de prix à l'export de 10. Il est impossible de baisser leurs charges de 10%.

  • M1625665 le jeudi 14 nov 2013 à 13:25

    Cet imbé.cile de Hollande n'a jamais rien réussi dans sa vie: jamais réussi à être ministre,son couple,la gestion du PS,la gestion de la Corrèze et maintenant la gestion de la France.Ce n'est pas un bon à rien c'est un mauvais en tout

  • paspad le jeudi 14 nov 2013 à 11:01

    1 dévaluation dans un pays ou 60% des biens de consommation sont importés : encore un économiste en herbe !!

  • paspad le jeudi 14 nov 2013 à 10:59

    Au minimum 1.5% de croissance pour que création et destruction d'emplois s'annulent ......... le reste, du vent...... des emplois non pérennisés et non financés, juste pour faire baisser des statistiques

  • frk987 le jeudi 14 nov 2013 à 10:53

    TOUTES les matières premières se payent en $, et ce n'est pas avec le coût de la main d'œuvre française que l'on compensera. Alors priez pour que la France reste longtemps dans l'Euro avant que l'on ne se fasse virer purement et simplement.

  • kelbelom le jeudi 14 nov 2013 à 10:50

    Ce qui est nécessaire c'est de corriger la dérive. Rien de plus.

  • kelbelom le jeudi 14 nov 2013 à 10:47

    La dévaluation est en aucun cas la solution. Elle ne servira qu'à préparer la suivante. Et n'oubliez pas que le pétrole, c'est en $ qu'on l'achète.

  • h.castel le jeudi 14 nov 2013 à 10:43

    C'est le redressement productif ! Youpi !

  • frk987 le jeudi 14 nov 2013 à 10:42

    La dévaluation...arme absolue, votre culture économique est désolante.

  • V.BENACE le jeudi 14 nov 2013 à 10:40

    Avec l'euro, la France s'est privée de la possibilité de rééquilibrer ses échanges grâce à une dévaluation compétitive. La République Tchèque, qui a gardé sa monnaie nationale, vient de dévaluer de 6% la semaine dernière, uniquement pour améliorer la compétitivité de ses entreprises. Le Japon a fait de même à grande échelle en 2013. Nous ne savons qu'importer le chômage.