La France consolide sa présence à Djibouti

le
0
INFOGRAPHIE - Paris et son ancienne colonie, qui abrite le contingent français le plus important d'Afrique, ont renouvelé mercredi l'accord de défense qui les liait depuis 1977.

Le président djiboutien Ismaël Omar Guelleh, dont le pays abrite le contingent français le plus important en Afrique, est venu renouveler, mercredi à Paris, les accords de défense qui le lient à la France. Le nouvel accord, renégocié pendant de longs mois entre les deux capitales, remplacera le précédent traité, qui datait de 1977.

Lorsqu'il est arrivé au pouvoir, Nicolas Sarkozy avait promis de revoir les liens parfois ambigus qui unissaient Paris à ses anciennes colonies africaines. Depuis 2008, six des huit accords de défense avec les amis africains de la France ont été renégociés «dans une perspective nouvelle». Les clauses secrètes qui autorisaient les forces françaises à intervenir pour maintenir l'ordre intérieur dans certains pays et qui ont souvent justifié que Paris se porte au secours de dictateurs en difficulté, ont été remises en cause. En matière de défense, la France veut développer une nouvelle politique qui vise d'abord à aider les forces

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant