La France connaît son troisième hiver le plus chaud depuis 1900

le
0
La France connaît son troisième hiver le plus chaud depuis 1900
La France connaît son troisième hiver le plus chaud depuis 1900

Cet hiver a été particulièrement doux ? parmi les trois plus chauds depuis 1900 ?, et pluvieux en particulier en Bretagne qui, balayée par des tempêtes successives, a atteint son record de pluie depuis 1959, a annoncé ce vendredi Météo-France dans son bilan climatique provisoire. La température moyenne de cet hiver «météorologique», c'est-à-dire décembre, janvier et février, est supérieure de 1,8°C à la normale, et la pluviométrie de 20% sur l'ensemble du pays.

Côté thermomètre, l'hiver 1989/1990 détient le record de douceur avec +2°C par rapport à la normale, devant celui de 2006/2007 avec un peu plus de 1,8°C. Ce bilan provisoire a été réalisé le 27 février et le bilan définitif devrait être communiqué mardi. L'hiver 2013/2014 se placera alors soit au deuxième rang ex aequo, soit troisième.

Côté précipitations, le bilan est très disparate sur le territoire. «Très abondantes sur la façade ouest du pays et du Sud-Est, elles sont en revanche restées très déficitaires de l'Hérault aux Pyrénées-Orientales ainsi que dans le Nord-Est», indique Météo-France. C'est la Bretagne qui a été le plus arrosée. Un record depuis 1959 avec des cumuls de pluie de 35 cm à 1m, «soit une fois et demie, voire localement plus de deux fois supérieurs à la normale». Le nombre de jours de pluie significative, soit supérieure à 1 mm, a été compris entre 50 et 80 jours : 15 à 20 jours de plus que la normale. «Ces pluies exceptionnelles, conjuguées aux submersions marines lors des grandes marées de janvier et février, ont provoqué de sévères inondations». Le dernier hiver le plus pluvieux en Bretagne remonte à 1994/1995.

L'année des tempêtes. Xaver, Dirk, Ulla... Cet hiver a aussi été caractérisé par des tempêtes à répétition venues d'Atlantique, «conséquence d'un anticyclone des Açores renforcé et d'une dépression d'Islande plus creuse que la normale». «Le Nord-Ouest du pays a été ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant