La France condamne lourdement 13 ex-responsables du régime Pinochet

le
0
La justice française a prononcé des condamnations allant de 15 ans de réclusion à la perpétuité à l'encontre de 13 responsables de l'ex-junte chilienne, reconnus coupables, malgré leur absence, de l'enlèvement de quatre Français.

Une condamnation historique qui met fin, pour les familles des victimes, à plus de 35 ans d'attente. La cour d'assises de Paris a prononcé vendredi des condamnations de 15 ans de réclusion à la perpétuité, et un acquittement, à l'encontre de 14 membres de l'ex-junte chilienne. Ces derniers, absents aux audiences,comparaissaient pour l'enlèvement de quatre français dans les premières années de la dictature.

Les accusés, essentiellement des anciens militaires âgés de 61 à 89 ans, étaient jugés pour «arrestations, enlèvements, séquestrations arbitraires avec torture ou actes de barbarie». Manuel Contreras et Pedro Espinoza Bravo, anciens responsables de la Dina, police secrète de la dictature chilienne, ont été condamnés à la prison à perpétuité. Onze autres accusés - dont un Argentin - ont écopé de peines allant de 15 à 30 ans de réclusion. Le dernier - et quatorzième accusé - a quant à lui été acquitté.

Ces condamnations sont supérieures aux ré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant