La France compte 14.900 chômeurs de plus en juin

le
1
Le nombre de radiés a explosé (+ 8,4 %) et les découragés qui ont cessé leur recherche ont été plus nombreux (+ 2,4 %).

La «mini»-amélioration ­observée en mai sur le front du chômage n'aura pas survécu à la fin du printemps. Après avoir quasiment stagné en mai ­(+ 100), le nombre d'inscrits en ­catégorie A à Pôle emploi a augmenté de 14.900 en juin (+ 0,5 %). Il s'agit du 26e mois consécutif de hausse. En intégrant les chômeurs qui ont exercé une activité réduite (les catégories B et C), le nombre d'inscrits a progressé de 4100, après une baisse de 3600 enregistrée au mois de mai.

Le gouvernement a pourtant trouvé le moyen de débusquer deux bonnes ­nouvelles dans ces statistiques. D'abord, la hausse de juin est deux fois plus faible que celles observées les quatre premiers mois de l'année (+ 35.000 en moyenne). Le ministère du Travail veut y voir «une amélioration sur le front du chômage même si elle ne traduit pas encore ­l'inversion du...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M608962 le jeudi 25 juil 2013 à 14:23

    100 .... puis 14900 .... bizarre ,vraiment bizarre ...!!!!!!!!!!!!??????????