La France, «championne de l'exportation» de piscines

le
0

En France 4.000 à 5.000 entreprises emploient en direct quelque 26.000 salariés. Notre pays est le deuxième le plus équipé au monde derrière les États-Unis, avec 1,76 million de piscines privées.

Si depuis 2008 la crise économique a affecté le marché de la piscine à l’export, en particulier en Europe du sud, celui-ci représente toujours 17% du chiffre d’affaires d’un secteur où la «french touch» séduit. En 2014 le chiffre d’affaires du secteur est resté stable sur un an à 1,5 milliard d’euros, en dépit d’une hausse de 3% du nombre de bassins construits, a annoncé jeudi la fédération des professionnels de la piscine (FPP). L’exportation de matériels tels qu’abris, filtres, coffrets électriques, accessoires, robots, et de piscines en kits, a représenté 17% de l’activité, pour un secteur qui compte en France 4000 à 5000 entreprises et emploie en direct quelque 26.000 salariés (hors sous-traitants).

«Nous sommes des champions de l’exportation, où le savoir faire-français, la french touch est une clé du succès», a estimé Gilles Mouchiroud, président de la FPP, lors d’une conférence de presse. «L’esthétisme français, le savoir-faire technique et marketing, souvent à l’origine de nombreuses innovations, sont en effet très recherchés par les clients étrangers», selon la fédération. Les principaux marchés, pour les entreprises tricolores du secteur, se situent en Europe: Italie, Portugal, Espagne, Benelux et pays d’Europe de l’est.

«Or depuis la crise, le chiffre d’affaires a baissé, l’activité s’est grippée en Espagne, au Portugal et en Italie, tandis qu’elle restait stable ou progressait en Allemagne, en Autriche ou au Bénélux», a précisé à l’AFP Jacques Braun, administrateur de la FPP. L’activité des professionnels français a ainsi chuté de 70% en Espagne et au Portugal avec la crise, mais elle repart depuis la fin de l’an dernier dans ces deux pays, dit le professionnel. En Italie, où le recul a été moindre, «de l’ordre de 25% par rapport aux meilleures années», la reprise est aussi moins perceptible. Quant à la Grèce, son marché est «revenu quasiment à zéro».

Deux premiers «meilleurs ouvriers de France»

Des entreprises françaises se lancent aussi dans le «grand export» vers le Moyen-Orient et des «ilôts de prospérité comme Dubaï», dit-il. Mais cela représente un chiffre d’affaires encore marginal. Grâce à la qualité de leurs prestations et à leur dynamisme, certaines PME se distinguent, telles que Desjoyaux ou Waterair, parmi les principaux exportateurs de bassins, ou les fabricants de matériel Procopi (revêtements) ou Fija (volets roulants, couvertures...), tous deux basés en Bretagne. Après avoir été le premier pays d’Europe à promulguer une loi sur la sécurité des piscines, la France est aussi «leader» sur les systèmes de sécurité, soulignent les professionnels du secteur.

Et ce jeudi, les deux tout premiers meilleurs ouvriers de France du marché de la piscine étaient distingués: Guillaume Piquet, 28 ans (Lyneo Piscine, à Saint-Vincent de Tyrosse, Landes) et Grégory Marie, 38 ans (GEA Membrane Piscine, Usseau, Deux-Sèvres). Après avoir quasiment doublé entre 2000 et 2009, le marché de la piscine est resté relativement stable depuis, avec des «petites hausses et des petites baisses annuelles», a indiqué M. Braun.

Cette année, «à l’image du moral des ménages et de leurs intentions d’investissements, l’activité devrait s’améliorer au cours des prochains mois», estime la fédération. Aussi la météo, facteur déterminant sur le secteur, est plutôt bonne en ce printemps, après un été 2014 très médiocre. Et «si la variable logement prend également une orientation positive, l’année 2015 devrait être beaucoup plus favorable que 2014 pour les professionnels de la piscine», a pronostiqué M. Mouchiroud. La France est le deuxième pays le plus équipé au monde, derrière les Etats-Unis, avec environ 1,76 million de piscines privées sur son territoire fin 2014.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant