La France candidate pour des agences européennes après le Brexit

le
1
LA FRANCE CANDIDATE POUR LE DÉMÉNAGEMENT D'AGENCES EUROPÉENNES DE LONDRES
LA FRANCE CANDIDATE POUR LE DÉMÉNAGEMENT D'AGENCES EUROPÉENNES DE LONDRES

PARIS (Reuters) - La France sera candidate pour obtenir le déménagement d'agences européennes installées à Londres en cas de Brexit, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement, à propos de l'Agence bancaire européenne et l'Agence européenne des médicaments.

Stéphane Le Foll était interrogé après l'envoi par le Premier ministre, Manuel Valls, d'une lettre de soutien à la candidature de Paris-La Défense pour l'Autorité bancaire, adressée au président des Hauts-de-Seine et révélée mercredi par Les Echos.

"Nous avons une stratégie, bien sûr, qui consiste à anticiper" la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, a dit Stéphane Le Foll lors du compte rendu du conseil des ministres.

"Il y a des questions qui vont se poser avec des sujets, que ce soit sur l’Agence bancaire ou que ce soit sur des agences pour les médicaments, la France bien sûr, sera candidate", a-t-il ajouté.

Prié de dire si la France serait candidate à la fois pour l'Agence bancaire et l'Agence des médicaments, il a répondu : "je n'ai pas de réponse spécifique mais oui, il n'y a pas de raison". "Il faut qu'on soit capable d'accueillir des agences ou d'autres organismes ou organisations", a-t-il ajouté.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair il y a 12 mois

    Ils cherchent deja a recaser les copains, pitoyables ces gens la