La France attendra le rapport de l'Onu avant d'agir en Syrie

le
3
FRANÇOIS HOLLANDE ATTENDRA LE RAPPORT DES EXPERTS DE L?ONU AVANT UNE ÉVENTUELLE INTERVENTION EN SYRIE
FRANÇOIS HOLLANDE ATTENDRA LE RAPPORT DES EXPERTS DE L?ONU AVANT UNE ÉVENTUELLE INTERVENTION EN SYRIE

SAINT-PÉTERSBOURG (Reuters) - François Hollande a annoncé vendredi son intention d'attendre la présentation du rapport des inspecteurs de l'Onu sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie avant de déclencher une opération militaire contre le régime de Bachar al Assad.

Au terme d'un G20 largement consacré au dossier syrien, objet de divisions au sein de la communauté internationale, le président français a posé comme autre échéance le vote du Congrès américain sur le bien-fondé d'une action contre Damas.

François Hollande a dit tenir de Barack Obama, qu'il a rencontré en tête-à-tête à Saint-Pétersbourg, que ce scrutin interviendrait "au milieu de la semaine prochaine".

"Nous allons attendre le rapport des inspecteurs comme nous attendrons le (vote du) Congrès" américain, a dit le président français lors de la conférence de presse finale.

Le rapport de l'Onu, attendu au plus tard à la mi-septembre, ne devrait porter que sur l'utilisation de ces armes, sans identifier ceux qui les ont utilisées.

Paris et Washington affirment avoir des preuves accusant le régime de Bachar al Assad d'avoir perpétré une attaque au gaz dans la banlieue de Damas le 21 août, ce que refuse de croire leur homologue russe Vladimir Poutine, qui accuse les rebelles d'en être responsables dans le but de provoquer une intervention militaire en leur faveur.

"Le rapport des inspecteurs doit être délivré le plus tôt possible et ce sera un élément d'appréciation", a dit François Hollande. "Après, puisque l'Onu est chargée de cette mission d'inspection, les organes auront à en être saisis, et c'est à ce moment-là que des responsabilités devront être prises".

Selon la Maison blanche, une courte majorité de onze pays Etats membres du G20 se sont prononcés pour une réponse forte de la communauté internationale contre Damas.

"UNE LARGE COALITION SE FORME"

Accusé par l'opposition de droite française d'avoir isolé Paris en Europe et dans le monde, François Hollande assure quant à lui qu'une "large coalition devra se former, se forme en ce moment même, pour rassembler tous les pays qui n'acceptent pas qu'un pays, qu'un régime puisse utiliser des armes chimiques".

Malgré les réticences émises par nombreuses capitales, Berlin, Rome et Madrid notamment, François Hollande affirme que la position de la France est "comprise" par les Européens, qui se sont réunis sur le dossier syrien à Saint-Pétersbourg.

"J'essaye de faire que les Européens se retrouvent, au moins que la position politique", a dit le chef de l'Etat. "J'essaye de travailler le plus étroitement possible avec tous les Européens".

Pour le président français, chef des armées, "l'action militaire peut accélérer la solution politique"

"Si une riposte proportionnée, limitée, ciblée devait être décidée, y compris par la France, elle n'aurait pas pour objet de renverser le régime", a encore précisé le président.

En cas d'attaque, la France ferait en sorte de "ne viser que des cibles militaires" afin d'éviter que Bachar al Assad "puisse laisser penser qu'il y aurait des victimes civiles".

En choisissant d'attendre le rapport des inspecteurs de l'Onu, le président français répond à l'une des exigences de la droite et du centre en France, où la situation en Syrie a fait l'objet d'un débat sans vote mercredi dernier.

"La démocratie s'honore d'avoir des temps différents que ceux des dictateurs", a expliqué François Hollande, pour qui la force d'une démocratie "c'est justement le temps qui n'est nécessaire pour faire comprendre aux opinions publiques le sens des décisions à prendre".

François Hollande doit s'exprimer prochainement devant les Français, dont les deux tiers (64%) restent hostiles à une action internationale en Syrie, selon un sondage Ifop pour Le Figaro.

Steve Holland, avec Elizabeth Pineau et Sophie Louet à Paris, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le vendredi 6 sept 2013 à 19:36

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Bce_dnHrAmk

  • fgino le vendredi 6 sept 2013 à 19:34

    moi j'attends Madeléne, mais Madelène .....

  • M1531771 le vendredi 6 sept 2013 à 18:11

    No comment ! Mais bon,pour quelqu'un incapable de prendre une (bonne décision) c'est peut être plus sage en effet !