La France appelle au dialogue et à l'apaisement à Madagascar

le , mis à jour à 14:04
0

PARIS, 15 juin (Reuters) - La France a appelé lundi au dialogue et à l'apaisement l'ensemble des parties à Madagascar après le rejet ce week-end de la procédure de destitution parlementaire lancée contre le président malgache Hery Rajaonarimampianina. Paris "appelle toutes les parties à respecter la décision rendue par la haute cour constitutionnelle sur la situation du président de la République malgache", a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Romain Nadal, lors d'un point presse. "Nous appelons également les parties à un dialogue franc et constructif et à oeuvrer en faveur d'un climat d'apaisement et de stabilité dans l'intérêt supérieur du peuple malgache", a-t-il ajouté. La Cour constitutionnelle a qualifié samedi d'"infondée" la demande de destitution votée par l'Assemblée nationale en mai ID:nL5N0YZ0I0 . Les parlementaires estimaient que Hery Rajaonarimampianina, qui a pris ses fonctions l'an dernier à l'issue des premières élections depuis le coup d'Etat militaire de 2009, avait trahi ses promesses de campagne et qu'il mêlait politique et religion d'une manière inappropriée. Les partisans du chef de l'Etat faisaient valoir que cette tentative mise à l'écart menaçait la stabilité politique du pays, ancienne colonie française, qui tente de se reconstruire après des années de crise. La France fait partie du groupe international de soutien à Madagascar. (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant