La France annonce une réunion sur Haut-Karabakh mardi à Vienne

le
0
    PARIS, 4 avril (Reuters) - La France a annoncé lundi la 
tenue mardi à Vienne d'une réunion des médiateurs dans le 
conflit du Haut-Karabakh, après deux jours de combats qui ont 
fait plusieurs dizaines de morts et suscitent l'inquiétude des 
grandes puissances. 
    Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc 
Ayrault, dont le pays mène depuis des années des efforts de 
médiation avec les Etats-Unis et la Russie pour aboutir à un 
règlement permanent, doit s'entretenir lundi après-midi par 
téléphone avec son homologue azerbaïdjanais Elmar Mammadyarov. 
    Il entend lui faire passer le même message que celui 
transmis samedi au chef de la diplomatie arménienne Edward 
Nalbandian : cessation des hostilité et négociations, afin de  
"trouver une solution pacifique durable", peut-on lire dans un 
communiqué du Quai d'Orsay. 
    Bakou menace de reprendre la région montagneuse par la 
force. L'Azerbaïdjan a annoncé dimanche qu'il cessait ses 
opérations contre les séparatistes arméniens du Haut-Karabakh. 
    Le Haut-Karabakh, enclavé en territoire azerbaïdjanais, est 
géré par une administration fermement soutenue militairement et 
financièrement par l'Arménie depuis le conflit séparatiste de 
1991, qui a fait 30.000 morts. 
    La situation, toujours tendue malgré le cessez-le-feu conclu 
en 1994, se détériorait depuis plusieurs semaines et les deux 
camps s'imputent mutuellement la responsabilité de la reprise 
des affrontements, les plus graves depuis l'accord de trêve. 
 
 (John Irish, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant