La France agit pour réduire ses handicaps, dit Hollande à Davos

le
10
CONSCIENTE DE SES ATOUTS, LA FRANCE AGIT POUR RÉDUIRE SES HANDICAPS, DÉCLARE FRANÇOIS HOLLANDE À DAVOS
CONSCIENTE DE SES ATOUTS, LA FRANCE AGIT POUR RÉDUIRE SES HANDICAPS, DÉCLARE FRANÇOIS HOLLANDE À DAVOS

DAVOS, Suisse (Reuters) - La France agit pour réduire ses handicaps, a déclaré François Hollande au Forum économique mondial de Davos, jugeant que l'assouplissement quantitatif annoncé par la BCE devait s'accompagner de plus d'audace dans les réformes économiques.

Le président français a notamment évoqué dans son discours vendredi le pacte de responsabilité qui baisse le coût du travail, la loi Macron qui sera examinée à partir de lundi à l'Assemblée nationale, et les aides à l'innovation.

"La France a conscience de ses atouts (...) mais elle a conscience aussi de ses limites ou de ses handicaps, alors nous agirons", a dit François Hollande.

Le président français avait auparavant dit à des journalistes que "la France est de plus en plus compétitive, les entreprises du monde entier doivent y investir".

Saluant l'annonce d'un programme d'assouplissement quantitatif dans la zone euro, il a expliqué que "ces décisions prises par la Banque centrale européenne nous obligent à faire preuve de plus d'audace pour lever les freins à la croissance et à la création d'emplois".

La BCE a franchi jeudi l'étape ultime en matière de politique monétaire en lançant un programme de rachats d'obligations d'Etat qui lui permettra d'injecter des centaines de milliards d'euros dans le système financier de la zone euro pour tenter de relancer le crédit et l'activité.

(Equipes de Reuters à Davos, Jean-Baptiste Vey à Paris pour le service français, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sense78 le vendredi 23 jan 2015 à 17:53

    Effectivement, la France doit agir pour réduire ses handicaps, mais on n'en prend pas le chemin à faire du surplace en permanence voire à régresser ! Réduisons déjà le nombre de bras cassés de ce gouvernement et nous aurons progressé .

  • M6540675 le vendredi 23 jan 2015 à 17:13

    ce qu'il faut bien comprendre c'est que les fonctionnaires , l'assistanat et le social on détruit la France on se croirait partout aux Antilles maintenant !!

  • M6540675 le vendredi 23 jan 2015 à 17:11

    Pas facile a dire quand on sait que c'est 90 % des Francais ..

  • M6540675 le vendredi 23 jan 2015 à 17:10

    la seule solution pour la France plus de fonctionnaires !!!

  • M6540675 le vendredi 23 jan 2015 à 17:09

    il pourrait dire que les tomates vont faire du vin ce serait plus plausible tellement de mensonges qui peut encore les ecouter ...

  • raich2 le vendredi 23 jan 2015 à 16:24

    Encore des paroles en l'air qui ne veulent absolument rien dire. Le concret c'est ce qu'il y a de vrai,sans tabou ni langue de bois.Les réformes on doit obligatoirement les faire mais il serait souhaitable que les autres s'en chargent

  • M7954176 le vendredi 23 jan 2015 à 16:18

    Le problème en france , c'est que tout le monde souhaite des réformes, mais pour les autres, bon courage............

  • M8252219 le vendredi 23 jan 2015 à 15:51

    LES RÉFORME DÉPENDENT ESSENTIELLEMENT DU GOUVERNEMENT.Mettre en œuvre la TVA SOCIALE, tous les français et d'autres bénéficient du régime sociale français TOUS doivent participer à son financement ,pas seulement les salariés et les entreprises. C'EST UNE RÉFORME STRUCTURELLE MAJEURE.

  • M8252219 le vendredi 23 jan 2015 à 15:49

    Les réformes sont du ressort exclusif du Gouvernement.Réduire de moitié le nombre des parlementaires plafonner et fiscaliser tous leurs revenus,indemnités et avantages.Supprimer les régimes spéciaux,réduire drastiquement le nombre des fonctionnaires administratifs en ne faisant plus de lois"usines à gaz"inapplicables. retour aux 39h TOUS,3 jrs de délai de carence en arrêt maladie TOUS.Retraire à 65 ans TOUS avec même calcul.

  • benoitdh le vendredi 23 jan 2015 à 15:48

    C'est ridicule ce discours d'auto persuasion!