La France adjuge une OAT 5 ans pour la 1ère fois à taux négatif

le
3

PARIS, 16 avril (Reuters) - La France a émis jeudi 7,994 milliards d'euros d'obligations assimilables du Trésor (OAT) de maturité moyen, dont 3,446 milliards d'euros d'OAT à cinq ans à un taux moyen pondéré négatif (-0,03%) pour la première fois lors d'une adjudication. Lors de l'adjudication d'OAT de moyen terme de mars, le taux moyen pondéré de la même OAT de référence à 5 ans, la 0,0% mai 2020, était ressorti à 0,04%. L'Agence France Trésor, qui gère la dette de l'Etat, a également adjugé 3,008 milliards d'euros de l'OAT de référence à deux ans, la 0,0% février 2018, à un taux moyen au plus bas record de -0,16%. La France rejoint ainsi l'Allemagne, référence de la zone euro, l'Autriche, les Pays-Bas et la Finlande qui ont adjugé de la dette à cinq ans à taux négatif, ce qui veut dire que les investisseurs payent pour prêter de l'argent à ces Etats. Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a réaffirmé mercredi que la BCE comptait poursuivre résolument sa politique d'assouplissement quantitatif (QE), par des rachats d'obligations souveraines et quasi-souveraines, à raison de 60 milliards d'euros par mois jusqu'en septembre 2016. Ces propos ont donné un nouveau coup de fouet aux marchés obligataires de la zone euro. Sur le marché secondaire, le rendement du Bund allemand à 10 ans DE10YT=TWEB est tombé jeudi matin à un nouveau plus bas historique de 0,078%, celui de l'OAT 10 ans FR10YT=TWEB aussi, à 0,332%. ID:nL5N0XC3OH Dans un note, les analystes taux de RBS rappellent qu'en janvier ils avaient abaissé à 0,13% (contre 0,42% précédemment) leur objectif de rendement du Bund 10 ans en 2015. "Nous inversons le signe de notre ancien objectif. Notre nouvelle cible est à -0,13%", écrivent-ils, estimant comme les stratégistes taux de la Société générale que le mouvement sur le Bund va se poursuivre. L'AFT a également adjugé ce jeudi 1,964 milliards d'OAT indexées sur l'inflation de la zone euro (OATei) et sur l'inflation française (OATi), soit le haut des objectifs annoncés, tout comme pour les OAT MT. Voir ID:nZYN2PFJ01 (Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • margot99 le jeudi 16 avr 2015 à 23:47

    pourquoi payer pour prêter de l'argent à l’État ? j'aimerai connaitre la raison, car les investisseurs (qui savent ce qu'ils font) doivent avoir un intérêt la dedans.... mais LEQUEL? si quelqu'un peut expliquer?

  • LeRaleur le jeudi 16 avr 2015 à 15:08

    Faut être fou.

  • gustav10 le jeudi 16 avr 2015 à 14:22

    On est vraiment tombé sur la tête !

Partenaires Taux