"La France a une religion : la dépense publique !", selon l'économiste Christian Saint-Etienne

le
6

Dans son dernier rapport rendu public cette semaine, la cour des Comptes ne semble pas convaincue par le redressement des finances publiques d'Emmanuel Macron. Que reproche-t-elle exactement au gouvernement ? A-t-elle raison ? Les explications de Christian Saint-Etienne, économiste et professeur au CNAM. Ecorama du 9 février présenté par David Jacquot sur boursorama.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile il y a 2 semaines

    toujours plus de dépenses publiques et toujours plus de prélèvements : rien de nouveau sous le soleil

  • H.MANSIL il y a 2 semaines

    Cela dit, la cour des comptes a souligné que la région Rhône-Alpes était la mieux gérée de France

  • H.MANSIL il y a 2 semaines

    Le plus fort taux de prélèvements obligatoires au monde ! Y a quand même un gros problèmes

  • lorant21 il y a 2 semaines

    La droite n’est pas mieux.. Wauquiez veut des économies.oies à Paris.. et des dépenses et un tgv inutile quand il est à Lyon. Il est pour la tva a +2 et contre la CSG à +1.7.. etc... le seul qui se mouille un tout petit peu, c’est Macron et encore uniquement avec les collectivités locales et les apl..

  • M802641 il y a 2 semaines

    Les commentaires de Saint-Etienne manquent de clarté mais il est évident pour tout le monde que le gouvernement ne va pas pouvoir tenir ses promesses d'économie sans tailler drastiquement dans les dépenses publiques, ce qu'ils n'oseront pas faire. Malgré les discours et la comm. on va donc lentement mais sûrement dans le mur.

  • mlemonn4 il y a 2 semaines

    La prochaine hausse des taux mettra le pays au tapis car la clique de technocrates, Macron et consorts ou pas! Rien ne change! Quand on pense qu'avec des taux à zéro pendant quasiment 10 ans ils n'ont pas été capables de réduire la dette, vous imaginez ce que cela va couter aux français en impots lorsque les taux vont remonter ! Et malheureusement ils remonteront toujours plus vite qu'ils ne le pensent car les prévisions cela n'a jamais étté leur fort ! Vu l'état de faillitte du pays!