«La France a gagné le respect du Pentagone»

le
0
REPORTAGE - Aux États-Unis, on juge déterminant le rôle joué par la France et Nicolas Sarkozy dans le conflit libyen.

Depuis qu'elle est arrivée sur le campus de l'American University il y a quelques jours, la jeune étudiante de master en science politique Charlotte de Wailly n'en revient pas d'entendre les étudiants en relations internationales qu'elle rencontre lui dire leur admiration pour l'action de Nicolas Sarkozy. «Il est pro-atlantiste et il a fait du superboulot en Libye en assumant le leadership alors que nous hésitions à le faire», lui ont-ils confié. «Quand on arrive de France où il est tellement critiqué, l'enthousiasme est frappant», note la jeune Française en riant. Ce mouvement positif de l'opinion, après les flots de fiel déversés sur la France par les tabloïds américains à la faveur de l'affaire DSK, témoigne de l'agréable surprise qui a saisi les élites politiques de Washington, en observant la gestion de la crise libyenne par Paris et Londres. Comme le note un récent article du New York Times, oubliée la période de 2003, où l'Amérique dépeignait les Fran

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant