La France a déjoué des projets d'attentat, dit Valls

le
1

PARIS, 3 octobre (Reuters) - Plusieurs projets d'attentats ont été déjoués en France, a déclaré vendredi Manuel Valls, expliquant que le pays devait désormais faire face à une menace terroriste "globale et structurelle". Lors d'un discours à l'ouverture des travaux des sessions nationales de l'Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN), le Premier ministre a évoqué le nombre croissant de Français partis, revenus ou ayant le projet de partir en Irak et en Syrie pour combattre aux côtés de djihadistes. "Ces derniers mois, 119 individus ont été interpellés, 81 ont été mis en examen et 56 ont été incarcérés. Des départs de combattants, y compris des mineurs, ont été empêchés et plusieurs projets d'attentats sur notre territoire ont été déjoués", a dit le chef du gouvernement. L'entourage du Premier ministre a précisé que les projets auxquels fait allusion Manuel Valls ont été révélés à l'occasion d'arrestations de djihadistes sur le territoire français au cours des deux dernières années. Cette même source a cité l'affaire du groupe de Cannes-Sarcelles-Torcy, celle du Cannet, celle de mineurs de la région lyonnaise et le cas d'un djihadiste ayant été missionné pour une opération avortée au Liban et rentré en France avec l'objectif d'un projet terroriste. (Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le vendredi 3 oct 2014 à 18:52

    Le plus gros attentat déjoué par nos services a été le vase de Sèvres que Valoche avait lancé à la face auguste de notre président normal lors d'une dispute mémorable (un problème de Gayet de vacances, dit la rumeur). Le vase, d'une valeur historique inestimable selon un expert du Mobilier national a été dévié par un pandore courageux mais n'a pas survécu au drame.