«La France a créé une machine à trier les jeunes diplômés et les autres»

le
0
INTERVIEW - Comment la France divise sa jeunesse... C'est le question à laquelle se propose de répondre la deuxième édition de La Machine à trier ouvrage d'Andre Zylberberg, directeur de recherche au CNRS, coécrit avec Pierre Cahuc, Stephane Carcillo et Olivier Galland.

Le Figaro - 1,9 millions de jeunes ont décroché. Ils ne suivent pas d'étude. Ils ne se forment pas. Ils n'ont pas d'emploi. Pourquoi la France n'arrive-t-elle pas à donner un avenir aux jeunes sans diplôme?

Andre Zylberberg - Ces jeunes qu'on appelle les décrocheurs sont sans diplôme et sans qualification. Ils multiplient au mieux des emplois très précaires entre deux périodes de chômage. Ils n'arrivent pas à s'insérer dans le monde du travail contrairement aux jeunes titulaires d'un diplôme même modeste. En regard de leur productivité, le coût du travail est trop élevé en France pour le type d'emploi qu'ils sont susceptibles d'occuper. L'hex...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant