La Française évalue le marché immobilier européen post-Brexit

le
0

(AOF) - La Française analyse l'impact du Brexit sur le marché immobilier européen. Événement largement inattendu, le Brexit a bouleversé la sphère politique britannique, avec des effets secondaires substantiels pour les marchés financiers internationaux et de lourdes conséquences stratégiques à long terme. L'Union européenne sera amputée d'environ 13 % de sa population, 18 % de son PIB et d'un chantre du libre-échange, estime la société de gestion.

Le climat d'incertitude aura un impact négatif perceptible sur la croissance du PIB du pays et de ses principaux partenaires commerciaux. Pourtant, l'assouplissement de la politique monétaire et budgétaire britannique devrait soutenir la demande.

La conséquence la plus notable du Brexit est l'effondrement généralisé des taux d'intérêt sur les emprunts d'État à 10 ans : 30 points de base dans la zone euro, 40 points de base aux États-Unis et 60 points de base au Royaume-Uni ; malgré des taux d'intérêt déjà négatifs, le Japon et la Suisse n'ont pas été épargnés. En conséquence, l'écart élargi des rendements des bureaux " prime " et la dépréciation de la livre sterling qui s'en est suivie devraient soutenir le marché britannique de l'investissement immobilier.

Le marché immobilier d'Europe continentale profite d'une hausse des primes de risque et d'une réorientation possible de la demande de la City de Londres vers les principales métropoles de l'UE, indique La Française.

En conclusion, le vote en faveur du Brexit aura pour effet immédiat d'intensifier la concurrence des investisseurs dans l'immobilier Core en Europe continentale, notamment dans les secteurs des bureaux et du commerce de détail.

Mais le Brexit n'est pas nécessairement un événement isolé, souligne la société de gestion. D'autres événements politiques importants sont prévus dans l'Union européenne au cours de l'année à venir : le référendum en Italie en novembre, les élections présidentielles en France et les élections fédérales en Allemagne en 2017. Les événements historiques fondamentaux expliquant le verdict, avancés par Xavier Lépine, Président du directoire de La Française, dans " La Lettre, Édition spéciale - 27 juin 2016 " continuent de façonner le paysage politique et pourraient engendrer un résultat semblable ailleurs en Europe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant