La Française de l'Energie-Entrée en Bourse reportée au 13 juin

le
0
    * Nouvelles souscriptions du PDG et de certains actionnaires 
    * Le seuil de 75% du montant initial est dépassé 
    * Placement global ouvert jusqu'à jeudi 
 
 (Actualisé avec contexte, précisions) 
    PARIS, 8 juin (Reuters - La Française de l'Energie  LFDE.PA  
a annoncé mercredi la prolongation de deux jours, jusqu'à jeudi 
17h00, de la période de souscription à son introduction en 
Bourse sur le marché réglementé d'Euronext à Paris. 
    Cette prolongation résulte de souscriptions complémentaires 
à l'opération de la part du PDG de la société et de certains de 
ses principaux actionnaires.   
    Elle reporte au lundi 13 juin l'entrée en Bourse de la 
société spécialisée dans le gaz de charbon des anciens bassins 
houillers français, prévue à l'origine mercredi. 
    Le PDG Julien Moulin a placé un ordre de souscription 
complémentaire pour un montant de 571.000 euros et certains 
actionnaires se sont engagés à hauteur de 10 millions, a 
expliqué La Française de l'Energie dans un communiqué. 
    Le groupe, qui avait précédemment annoncé des engagements de 
souscription de 14 millions d'euros environ, a précisé que ces 
nouveaux ordres permettaient de dépasser, sur la base du livre 
d'ordres au 7 juin, le seuil de 37,5 millions d'euros, soit 75% 
du montant initial de l'offre de 50 millions. 
    Une source proche de la société a réfuté l'idée d'un échec 
de l'opération, expliquant que la prorogation de l'offre 
résultait d'une demande de l'Autorité des marchés financiers 
d'assurer la bonne information de tous les investisseurs. 
    Le seuil de 37,5 millions d'euros est d'ores et déjà "un 
montant élevé et satisfaisant au regard des opérations 
comparables dans l'univers des petites capitalisations", a 
estimé cette source. 
    Selon le nouveau calendrier, le placement global et l'offre 
à prix ouvert seront ouverts jusqu'au jeudi 9 juin 2016 à 17h00 
heure de Paris, le prix de l'offre - dans une fourchette 
indicative de 27 à 35,50 euros confirmée - sera annoncé vendredi 
et les premières négociations des actions auront lieu lundi 13. 
    Grâce à son entrée en Bourse, La Française de l'Energie veut 
se donner les moyens de produire à terme 5% de la consommation 
annuelle de gaz en France, le pays important aujourd'hui près de 
100% de ses besoins en la matière. 
    Le groupe entend aussi financer les dépenses de mise en 
production des activités de gaz de charbon en Lorraine, ainsi 
que l'acquisition de la société Gazonor dans le 
Nord-Pas-de-Calais et la conversion de gaz de mine en 
électricité.   
     
    Le communiqué: 
    http://bit.ly/1TV96HK 
 
 (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant