La Française AM vend les émergents aux institutionnels

le
0
(NEWSManagers.com) - La Française AM a remporté il y a quelques semaines deux appels d'offres auprès de deux grands investisseurs institutionnels français. D'une valeur de cinquante millions d'euros chacun, les mandats sont la réplication de deux fonds ouverts de la Française AM : LFP Europe Impact Emergents qui investit sur les entreprises européennes dont l'activité est exposée au dynamisme des pays émergents (6,46 % en 2012 au 31 mai), et LFP Leader Emergents qui lui investit dans des sociétés sociétés émergentes d'envergure internationale (9,24 % en 2012 au 31 mai).

Interrogé à ce titre par Newsmanagers lors d'un déjeuner-débat, Patrick Rivière, directeur général de la société de gestion, a insisté sur le fait que la demande des investisseurs institutionnels évolue, et que la recherche de la maximisation du rendement était devenu un objectif majeur. Dans ce cadre, les deux mandats en question s'appuient sur des fonds sortis respectivement il y a sept ans et deux ans et dont la caractéristique est de n'avoir ni contrainte géographique, ni biais de style. " Nous sommes à l'heure de la mondialisation et il faut investir sur des zones de croissance" , a ajouté Emmanuel Morano, responsable de la gestion Actions, qui a étayé ses propos en donnant le poids de l'exposition sectorielle aux marchés émergents au sein de l'indice MSCI Europe. De 25 % sur l'ensemble, il atteint 34 % dans le secteur de la santé (consommation), 39 % dans le secteur de l'alimentaire (consommation) ou 49,4 % dans le domaine des ressources naturelles (industrie). Dans le même temps, le poids des sociétés émergentes dans les 40 premiers pourcentiles de chiffre d'affaires dans le secteur de l'énergie, des télécommunications ou des matériaux, par exemple, s'élèvent respectivement à 38,2 %, 35,7 % et 30,1 %.

" Il est clair que d'un côté la zone émergente représente un enjeu important pour les entreprises européennes et que, d'un autre, un grand nombre d'entreprises émergentes apparaissent désormais sur la scène concurrentielle mondiale" , a conclu Emmanuel Morano.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant