La Française AM participe au lancement d'un produit pour les FCPE solidaires

le
0
(NEWSManagers.com) - " Jusqu' ici, alors que la loi oblige les entreprises à en présenter au moins un dans leur offre d' épargne salariale, les fonds solidaires n' ont pas eu beaucoup de succès car ils requièrent une prise de risque par l' épargnant" , constate Xavier Lépine, président de La Française AM. Pour tenter d' apporter une réponse à ce problème, la société de gestion et trois autres sociétés que sont AG2R- La Mondiale, Banque Populaire Loire & Lyonnais et Groupe Siparex ont imaginé un produit qui offre la possibilité à l' investisseur de participer au financement d' entreprises solidaires tout en n' en supportant pas le risque.

Concrètement, les quatre partenaires ont créé une Société par actions simplifiée (SAS) à capital variable avec un statut fiscal de Société de capital risques (SCR) d' une durée de 8 ans, dans lequel ils investiront lors du premier " closing" un total de 3 millions d' euros (la répartition se fera à parts égales). Appelée Solid, cette structure sera ensuite ouverte aux FCPE solidaires qui le souhaitent. Ce capital variable comportera trois tranches de cinq ans (1,29 million d' euros la première année, 2,76 millions la deuxième et 5 millions la troisième).


Avec cette formule, ce sont les quatre sponsors de la SCR qui portent le risque, via leurs fonds propres, tandis que les investisseurs des FCPE " reçoivent une rémunération du type sans risque avec une liquidité sans risque" , indique Xavier Lépine, lors de la présentation du produit. Les souscripteurs seront remboursés au nominal et recevront un intérêt capitalisé de 1,5 % par an.


Les placements de Solid seront gérés par Siparex, spécialiste du capital investissement, tandis que la commercialisation du produit aux FCPE sera assurée par les trois autres partenaires.


" Nous allons voir quelle est la réceptivité des salariés à ce nouveau concept. Nous espérons que d' autres sponsors nous rejoindront" , indique Xavier Lépine.


La SCR sera investie dans des entreprises à la fois solidaires au sens de la loi et qui ont un produit ou un processus innovants. Compte tenu d' un ticket d' entrée de 400.000-500.000 euros, l' équipe de gestion pourra intervenir dès l' amorçage, mais préfèrera les entreprises ayant déjà un ou deux ans d' existence. Tous les secteurs d' activité pourront être ciblés, mais Siparex évitera les biotechnologies et l' électronique, trop consommateurs de liquidités et de temps.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant