La forteresse Google attaquée de toutes parts

le
0
Le moteur de recherche a jusqu'au 31 janvier pour trouver un accord sur le partage de la valeur avec la presse. Sinon, François Hollande a promis de légiférer. Aujourd'hui Google est dans le collimateur de l'Europe et des États.

Côté pile, Google, le géant américain de l'Internet joue à fond son côté «cool» et pratique auprès des internautes du monde entier. Côté face, il cristallise les rancœurs des producteurs de contenus internationaux (presse, édition, musique, cinéma…) mais aussi des autorités européennes de la concurrence et de certains États. Leur grief est toujours le même. Google amasse une véritable fortune: un chiffre d'affaires de 50 milliards de dollars en 2012 et une trésorerie de 48 milliards de dollars, et ne redistribue qu'une infime fraction de ces richesses à ses partenaires.

Position dominante

Ainsi, il utilise quasi gratuitement les réseaux Internet déployés par les opérateurs télécoms, il utilise les contenus des...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant