La formation parisienne à l'accent catalan

le
0
La formation parisienne à l'accent catalan
La formation parisienne à l'accent catalan

Stambouli, Trapp, bientôt Di María Discuté, le mercato du PSG n'en demeure pas moins une réussite. Un constat qui s'applique tout au moins à sa formation, puisque deux têtes pensantes de la méthode blaugrana sont sur le point de débarquer au Camp des Loges. Ou comment le "Dream bigger" devient un "Soñar mas grande".

Le projet PSG se heurte, depuis déjà trois saisons, à son modèle et ses limites. La quête du graal européen, obsession de Nasser Al-Khelaïfi, trouve toujours l'os barcelonais sur sa route. Un FC Barcelone que le président parisien érige en modèle, tant sur le plan sportif qu'économique, tant dans sa communication que sa formation. De ses deux éliminations en quarts de finale de la compétition, le champion de France s'est tiré avec les honneurs et quelques leçons. Des leçons qui se transforment, aujourd'hui, en changement dans la structure interne parisienne. Car, selon des informations de L'Équipe d'il y a quinze jours, le nouveau directeur de la formation se nomme Carles Romagosa. Anonyme médiatique, ce professeur à l'université de Vic a longtemps été l'une des têtes pensantes de la Masia. Sa mission consiste à repenser les méthodes d'entraînement, la formation des éducateurs et, plus grossièrement, tout ce qui touche à la "cantera" parisienne. Mieux, il pourrait même être accompagné d'un certain Fran Sánchez Bas, premier instructeur de Pep Guardiola et de Luis Enrique. Tout, sauf des rigolos de kermesse.

Romagosa : "Renforcer la valeur du collectif"


L'histoire de Carles Romagosa Vidal, de son patronyme complet, avec le FC Barcelone commence en 1997. Son premier job consiste alors à s'occuper de l'une des équipes de jeunes de la Masia. Une constante dans son parcours blaugrana, puisque jamais il ne s'éloigne des jeunes pousses et de leur progression. Néanmoins, son cursus professionnel le pousse vers les bureaux universitaires. Du Camp Nou, il migre vers l'université de Vic, spécialisée dans les études sportives. Là-bas, il théorise une nouvelle méthode, celle d'Ekkono. Elle apporte une approche cognitive qui se divise en quatre points : un entraînement se veut perceptif, pose des problèmes aux joueurs qui se questionnent, n'a pas seulement besoin des contenus mais également des concepts, et ne doit jamais se répéter. Une méthode tout ce qu'il y a de plus scientifique qui a déjà fait ses preuves, que ce soit avec le Barça, mais également les sélections nationales de jeunes de Chine ou du Japon. Idem, il a longtemps aidé la Fédération catalane à se développer, ainsi que l'institut Johan Cruyff à se moderniser. Autant d'expériences qui font de lui l'une des têtes pensantes du toque barcelonais.

"Beaucoup d'équipes essayent…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant