La formation des recrues djihadistes

le
0
C'est au Pakistan, dans les montagnes des zones tribales, que les jeunes exaltés islamistes européens sont endoctrinés et entraînés. Notre reporter raconte.

«Mais, vous savez, chez moi, dans mes montagnes, il y a même des Français qui s'entraînent à la guerre sainte!» Le visage souriant sous son vaste turban blanc, les mains sagement posées sur le volant de sa Toyota pourrie, Kamal, mon guide-interprète pakistanais, m'avait lancé ça comme en passant, me jetant juste un regard furtif, pour saisir au vol ma réaction. C'était un après-midi brumeux de décembre 2008, et nous roulions ensemble vers un faubourg de Peshawar, où les talibans venaient de réussir une attaque spectaculaire, brûlant tout un dépôt logistique utilisé par l'armée américaine en Afghanistan.

Pour un journaliste s'intéressant aux zones tribales pakistanaises, ces confins du Raj que les Britanniques n'avaient jamais réussi à soumettre et qu'à leur suite le gouvernement pakistanais avait renoncé à administrer réellement, terres peuplées de farouches Pathans n'appliquant pour tout droit que le pachtounwali, leur ancestral code d'honneur, Kamal étai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant