La force internationale en Afghanistan soupçonnée par la CPI

le
0

AMSTERDAM, 12 novembre (Reuters) - Le bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI), dans un rapport d'activités publié jeudi, dit avoir recueilli des éléments laissant penser que des membres de la force internationale en Afghanistan ont fait subir des mauvais traitements à des prisonniers. "Au vu des renseignements disponibles, les victimes en question ont dû subir des violences physiques et psychologiques commises délibérément et les crimes auraient été perpétrés d'une manière particulièrement cruelle qui rabaissait leur dignité d'être humain", déclare le bureau dans ce rapport qui s'appuie sur des examens préliminaires. "Le recours aux 'méthodes d'interrogatoire améliorées', de manière cumulée et en les combinant les unes aux autres pendant une période prolongée, aurait causé de graves préjudices corporels et psychologiques aux victimes", ajoute-t-il. Le rapport signale également des violations des droits de l'homme imputées aux insurgés taliban et aux forces gouvernementales afghanes. "Entre 2007 et 2014, la lutte armée des groupes hostiles au gouvernement aurait fait environ 37.000 victimes (14.700 morts et 22.300 blessés), principalement d'engins explosifs improvisés", rappelle-t-il. (Thomas Escritt, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant